Sunday, December 22, 2013

De retour en Belgique avec un petit résumé de la situation

Lors de la levée de son immunité, le député belge Laurent Louis a fait un festival de révélations explosives.
L'individu est assurément un original dans une classe politique belge inodore, incolore et sans saveur. Les accusations qu'il porte ne seront vérifiables que lorsque la justice belge acceptera de révéler entièrement et au grand jour le dossier Dutroux et les PV contre Di Rupo, ce que ce député a partiellement fait.
Le problème est là. La classe politique belge est devenue un magma informe, cloisonné et pourri jusqu'à la moelle, à côté de laquelle un Strauss-Khan fait figue de sainte nitouche.
Mais il semble aberrant qu'un responsable politique aille aussi loin dans le soupçon et l'accusation envers un premier ministre à moins d'être fou à lier et suicidaire. Le trafic pédophile d'enfants au service des élites belges semble ainsi devenue monnaie courante au Belgique. Selon des témoins, des familles du quart-monde louent les gâteries de leurs enfants auprès de respectables notables dans les provinces belges.